La Havane, capitale du soleil [Cuba]

La Havane

La Havane (prononcez « Habana ») est la grande capitale de Cuba (2,5 millions d’habitants) située dans le nord de l’ile. Quand on arrive dans la ville, on est plongé immédiatement dans une carte postale encore plus agréable et chaleureuse qu’on l’imaginait !

 

Comment y aller ?

En taxi depuis l’aéroport : pour trouver un taxi… rien de plus simple, sortez de l’aéroport et prenez le premier taxi jaune qui est dispo (ça vous en coutera 25 à 30 CUC). Par contre, il ne faut pas avoir peur en voiture… vous risquerez 2 ou 3 accidents sur le trajet. Comprenez, ils ne peuvent pas téléphoner, regarder leurs clips et conduire bien en même temps… ça met dans le bain tout de suite !

Rue de la Havane

 

 

QUOI FAIRE ?

L’idéal à la Havane, c’est de se perdre. Ce sera le meilleur moyen de découvrir la ville.

Mais les principales choses à faire sont : la fabrique de cigare Partagas, un mojito, la vieille ville, la plaza vieja, un mojito, le quartier de Marcaderes, le Capitol, le Prado, un mojito, le Malecón… je vous détaille tout ça dans l’article !

Vous aurez à la fin de l’article les bonnes adresses de restaurants, casa particular, plans, etc.

 

# BUDGET Havane (2 jours / 2 nuits)

– Transport : 30 cuc
– Hôtel (Casa) :
 80 cuc
– Restaurant : 35 cuc
– Visite : 36 cuc
– Souvenir : 30 cuc
TOTAL : 211 cuc (180 €)

 

LA HAVANE

Premier pas

Je sors de l’aéroport avec 3h de retard, on nous avait prévenu dans l’avion « vous aurez du retard, ne vous inquiétez pas, les Cubains sont à la cool ». Il est donc 22h quand j’arrive à la Havane, sans hôtel de réservé, puisque je pensais arriver vers 19h.

Je vais en 5mn comprendre la principale règle à Cuba : tout fini toujours par s’arranger !

Je descends donc du taxi, en plein coeur du vieux quartier de la Havane et vais frapper à la première « Casa » que je trouve : La Casa Luis Batista.
Dans l’article général sur Cuba, j’explique ce qu’est une Casa et comment les repérer.

La première Casa est complète, mais la femme m’accompagne jusqu’à une autre Casa, sonne, et demande s’il y’a de la place. Il y’en a. Elle me laisse donc sur le pas de la porte, et me voila hébergé chez Lidia, de la Casa « Pablo Rodriguez et Lidia Bu » (30 CUC la nuit + petit déj).

Lidia est adorable et elle adore bavarder. La chambre est très old school, avec une parure de draps vert pomme… mais je me rendrais compte au long de mon séjour, que le kitch est un peu l’ambiance général des intérieurs.

Je file au restaurant El Rum Rum, manger un(e) Ropa Vieja (se traduit en « vieux de vêtements ») qui est un effiloché de boeuf avec des légumes. Très très bon !

On est frappé par la pauvreté des bâtiments un peu en ruine et de la ville en règle générale. Comme si le temps s’était figé et c’est malheureusement là qu’est son charme.

Voiture dans une rue de la Havane

 

ÉPICERIE DE PRODUITS RATIONNÉS

Ca ne se visite pas, car ça n’est pas une attraction, mais vous verrez à Cuba et beaucoup à la Havane, des petites « épicerie » réservée aux Cubains où ils viennent faire leurs provisions de produits rationné (comme le riz, le poulet, compote ou même les briquets). Chaque Cubain à un « carnet de provision » où est noté la quantité qu’il a déjà eu.

Les touristes font eux, leurs courses dans les « magasins d’état ». Vous n’aurez pas de sac, car il est demandé de n’acheter que ce que vous pouvez emporter dans vos mains.

Magasin de rationnement

 

FABRIQUE DE CIGARE PARTAGAS

Tarif : 10 cuc
Temps : 30 mn

La fabrique de cigare de la maison Partagas se visite avec un guide et c’est plutôt intéressant même si un peu rapide. On y voit les immenses salles de roulage à la main. Ils vont à une vitesse folle !

Chacun a son type et quantité de cigare à rouler (ordonné par son responsable). Ca roule, ça stock, ça roule, ça stock… Ils sont 300 par salle (si je ne dis pas de bêtise).

La Fabrique de cigare (et l’unique qui se visite) se situe Calle San Carlos n°816, entre Calle Sitios et Calle Penalva. On pourrait se tromper avec celle qui est derrière le Capitole, et qui est l’ancienne fabrique historique (transformée aujourd’hui en boutique officielle de Partagas).

Acheter son ticket : pour acheter son ticket, il faut aller au Habana Bar

Fabrique de cigare

 

BOUTIQUE DE CIGARE

La Real Fabrica de Tabacos Partagas est la seule boutique officielle pour acheter ses cigares. Elle est derrière le Capitole. Cependant, lors de votre visite à la fabrique, ils vous en proposerons discrètement avec de grosses réductions…

Magasin de cigare

 

MUSÉE DE LA RÉVOLUTION

Tarif : 0 cuc

Le musée de la Révolution est assez intéressant à voir. Beaucoup d’objet ayant appartenu à Fidel Castro et au Ché lors de la révolution face à Batista.

Assez bien expliqué, on y apprend beaucoup de choses. Ca fait très propagande pro Fidel et Ché mais bon… c’est l’histoire du pays.

À l’intérieur, en montant les marches, observez les trous dans le mur en marbre… ce sont des impacts de balles datant de la révolution.
Dehors, on peut y voir, sous cloche, le bateau « Granma » ayant servi à 82 guérilleros de Fidel d’aborder sur une plage de Cuba.

On y apprend par exemple que Che Guevara a plombé les finances du pays quand il en était responsable… d’un coté… il a fait des études de médecines…

Impact de balle au musée de la révolution

Bateau de Fidel Castro

Mémorial de Fidel Castro

 

PLAZA VIEJA

Tarif : 0 cuc

La Plaza Vieja est une grande place encadrées d’anciens hôtels particuliers transformés en musées aujourd’hui. Magnifique à voir même si l’on ne fait pas les musées. C’est un endroit sympa pour venir boire des verres le soir, des groupes de musique mettent l’ambiance et les cubains apprennent aux touristes à danser.

Sur la Plaza Vieja, vous pourrez voir :

Cámara Oscura (2 cuc) : un joli panorama en haut de la grande tour de 35m.
Museo de Naipes (gratuit) : une collection gigantesque de carte à jouer. Ce musée est aussi le plus ancien bâtiment de la place.
Centro Cultural Pablo de la Torriente Brau : un centre culturel ou se mêlent poésie et concert.

Plaza Vieja de la Havane

 

PLAZA SAN FRANCISCO

Tarif : 0 cuc

Une jolie place où l’on peut voir l’ancienne Bourse de Cuba et la basilique San Francisco de Asis (Saint François d’Assise). Cette place est à coté du musée Havana Club.

La place San Francisco à la Havane

 

CALLE OBISPO

Tarif : 0 cuc

Cette rue est la plus active de la ville. Ça y danse et chante, vous aurez des bars et petites boutiques. Un peu le poumon de la ville.

Calle Obispo de la Havane

 

MÉMORIAL JOSÉ MARTÍ

Tarif : 5 cuc

Le mémorial vous permettra d’avoir une vue imprenable sur la ville.

Mémorial de José Marti

 

PALACIO DE LOS CAPITANES GENERALES (ou Museo de la Ciudad)

Tarif : 3 cuc
Temps : 1h

Ce palais abrite un des plus beaux musée de la ville. En plus d’être un beau lieu, il y’a pas mal d’objets, tableaux et sculptures intéressantes à voir.

Pour l’histoire, ce palais a abrité un temps des gouverneurs Espagnole, puis le président (entre 1900 et 1920) puis l’Hotel de ville en 1967.

Museo de la ciudad

 

CASTILLO DE LA REAL FUERZA

Tarif : 3 cuc
Temps : 1h / 1h30

Ce château, qui traduit en français donnerait « Château de la Force Royal », date de 1577 et abrite aujourd’hui le musée de la navigation. Cette forteresse permet d’en apprendre pas mal sur la piraterie et combat naval de la Havane en plus d’explorer ses nombreuses salles.

Chateau de la Force Royal de la Havane

Vue du château de la Force Royal

 

CAPITOLE DE LA HAVANE

Quand j’y était le Capitole était fermé pour rénovation, mais il reste beau à voir de l’extérieur.

Capitole de la Havane à Cuba

Capitol de la Havane

 

AUTOUR DU CAPITOLE

Le quartier autour du Capitole est assez sympa à voir. Pas mal de vieille bâtisse.

Vieil immeuble de la Havane

 

PRADO

Le Prado de la Havane, c’est un peu notre Champs Élysées. Beaux hôtels, beaux immeubles (on reste toujours dans le tradi cubains), et l’allée centrale est très belle. Pas mal de monde s’y retrouve pour faire du roller, vélo, discuter, flirter… prenez un mojito et posez vous quelques minutes !

Le Prado de la Havane

 

MALECÓN

Le Malecón est la route qui longe le nord de la Havane. Magnifique à faire en fin de journée avec le soleil couchant. Pas mal de vieux immeubles et par ci par là des joueurs de guitare.

Le Maleçon de la Havane le soir

 

BODEGUITA DEL MEDIO

Ce bar aurait créé le célèbre… Mojito. Allez savoir…

Bar Bodeguita del Medio de la Havane

 

QUARTIER OUEST

Le quartier ouest vers le mémorial José Marti est plus pauvre, mais fourmille de vie, d’enfants qui jouent, de petits vieux qui discutent dehors ou d’immeuble à immeuble.

Enfants jouant au foot à la Havane

Rue de la Havane

Rue de la Havane

Rue de la Havane

 

POUR CONCLURE…

La Havane est vraiment une de mes villes préférées. Il y a pas mal de touristes, surtout sur Calle Obispo et Calle Marcaderes, mais on peut y faire abstraction.

On y retrouve tout ce qu’on pense y trouver : la bonne humeur, le soleil, les vieilles voitures et les maisons d’époque.

A chaque coin de rue, il y a des surprises, il faut lever la tête et apprécier la ville dans son entièreté.

Bref, j’ai adoré La Havane !

 

 

Je vous laisse lire mes articles sur Viñales, Playa Larga, Cienfuegos, Trinidad et Varadero pour suivre mon chemin depuis le début.

 

 


BOITE À INFO

ARNAQUE

À Cuba, on se sent en sécurité, mais comme partout, dés qu’il y a des touristes, il y a des arnaques. L’arnaque aux cigares est la plus répandue.
Je marche vers la Vieille Place, quand un type m’arrête et me raconte qu’aujourd’hui c’est la journée de la « Coopérative », et que seul aujourd’hui, les ouvriers des fabriques de tabac, peuvent vendre leur cigare. Naïf je me dis pourquoi pas…

Le type m’emmène dans une maison qu’il appelle une « casa coopérative », où, comme s’ils attendaient quelqu’un, un gentil touriste par exemple, y est déballé une ribambelle de cigares disposés sur une table. Il m’explique que les ouvriers ne travaillent pas durant 2 jours et qu’ils ont le droit de vendre les cigares qu’ils ramènent chez eux. Il dit les vendre à des prix défiant toutes concurrences. Je comprends alors le manège et lui dit que je repasserai… « Oui, oui, on vous rappellera… »

Sachez que si vous êtes pris avec des faux cigares à la douane, ils vous les confisquent et peuvent vous faire payer comme amende le prix réel des cigares.

 

SOUVENIRS

Sur Calle Obispo vous trouverez des petites boutiques de souvenir ainsi que le marché artisanale (à côté d’un tout petit parc. Voir la carte en fin d’articles).

 

SE DÉPLACER

Vos pieds seront vos meilleurs alliés, mais sur les grandes distances, le taxi peut l’être aussi ou les pousse-pousse vélo.

 

ARGENT

Pour changer votre argent contre des CUC (Pesos convertible. Le Pesos des touristes) vous pouvez le faire à l’aéroport (impossible de le faire dans votre pays de départ). Montez à l’étage au terminal de sortie via l’escalator et vous aurez plusieurs guichets à votre disposition.

1 CUC vaut grosso modo 1€ (0,84€ en 2020)

Les Cubains ont des CUP (Pesos pour les locaux). Pas évident d’en avoir, il sera par contre mal vu si vous payez avec. 1 CUP vaut environ 0,25€
Dans les magasins, un produit peut couter 5 CUC pour les touristes et 5 CUP pour les locaux. Si vous le payez en CUP, vous le paierez 4 fois moins cher du coup.

 

INTERNET

Alors là, on touche au sport national à Cuba. Avoir le wifi.

Il faut savoir que le réseau WiFi n’est pas très développé (profitons-en pour lâcher nos téléphones), et quand on en a besoin… c’est presque plus angoissant que de savoir si notre vol n’est pas annulé ! Je m’explique…

Pour avoir un forfait internet, il faut acheter une carte internet dans une boutique ETECSA (ils vendent aussi de quoi téléphoner depuis les téléphones cubains). Là vous avez déjà 1h de queue facile.

Ensuite, quand vous avez le sésame…

Internet

il faut maintenant trouver un réseau wifi. C’est là que ça devient drôle. Un peu comme une chasse au Pokémon.
L’astuce, trouvez un endroit où plusieurs touristes et Cubains sont assis sur le trottoir, ça voudra forcément dire qu’ils sont en train de consulter internet !

Pour le reste, c’est plutôt bien fait, vous vous connectez donc au réseau wifi, il vous amène sur une page, vous entrez les codes qu’il y a sur votre carte et hop. Et à chaque connexion ou déconnexion il vous informe du temps qu’il vous reste.

La carte contient 1h d’internet valable 30 jours.

 

Téléphone

avec une cabine téléphonique, vous tapez 166 puis le code sur la carte puis # et enfin l’indicatif du pays + le numéro de téléphone de la personne à joindre et terminez par #.

Vous avez 2 tranches horaires : cher de 6h à 18h et moins cher de 18h à 6h.

Tout est indiqué sur la carte ETECSA de toute façon.

File d'attente pour Internet

Personnes consultants internet

 

OÙ DORMIR ?

Casa Particular Pablo Rodriguez et Lidia Bu
À côté du vieux quartier, donc très bien situé. Lidia est adorable et la chambre est propre.
Vous trouverez moins cher mais plus éloigné.
– Adresse : Calle Compostela, N° 532 entre Brasil y Muralla, La Havane, Cuba
– Prix : 30 cuc la nuit + petit dej
– Tripadvisor : Casa Pablo Rodriguez

 

OÙ MANGER ?

El Rum Rum
Bon restaurant pour manger une « Ropa Vieja » : un effiloché de boeuf avec des légumes.
– Ma facture : 11 cuc
– Adresse : Calle Empedrado, No. 256, La Havane, Cuba
– Prix : 11 cuc

El Chanchullero
Ce restaurant à la décoration artistique et au style de prison, vous pourrez concrètement manger dans une cellule.
Tarif un peu élevé, mais nourriture ok. Il y a une terrasse au dernier étage.
Attention, il y a de l’attente.
– Ma facture : 7 cuc (plat + bière)
– Adresse : Teniente Rey, 457A bajos Plaza El Cristo Habana Vieja, La Havane Cuba
– Tripadvisor : El Chanchullero

Restaurant El Chanchullero

 

Cafe Lamparilla
Au café Lamparilla, on est assis dans une petite ruelle assez mignonne. Il y avait un groupe de musique qui jouait durant le déjeuner. Très agréable.
– Adresse : Lamparilla, 54 entre Mercaderes y San Ignacio, La Havane, Cuba
– Tripadvisor : Lamparilla

 

QUOI VOIR ?

FABRIQUE DE CIGARE PARTAGAS

Tarif : 10 cuc
Temps : 1h
Mon avis : incontournable

Cette fabrique de cigare est la seule qui se visite à Cuba.

 

MUSÉE DE LA RÉVOLUTION

Tarif : 8 cuc
Temps :  1h30
Mon avis : À voir

Grand musée retraçant l’histoire de la révolution menée par Fidel Castro et le Ché. Pas mal d’objet

 

MUSÉE HAVANA CLUB

Tarif : 7 cuc
Temps :  1h / 1h30
Mon avis : À faire

Le musée Havana Club est le musée du rhum du même nom. On nous explique alors la fabrication, la distillation, l’export, etc.
Maquette et ancien alambic, le musée est très fourni. On y découvre aussi une collection des bouteilles vendues et une petite dégustation d’un Havana 7 ans d’âge vous attend à la fin…

 

CALLE MARCADERES

Mon avis : Incontournable

La rue Marcaderes est une rue piétonne refaite à l’identique d’une rue du XVIIIe siècle. Vous y trouverez de vieilles boutiques, maison, restaurants et musées.

 

PLAZA VIEJA

Tarif : gratuit
Mon avis : incontournable

Cette superbe place du XVIe siècle est entourée de musée. Un endroit parfait le soir pour venir langer ou prendre un verre au son des guitares.

 

PLAZA SAN FRANCISCO

Tarif : gratuit
Mon avis : À voir

Dans le coeur de la vieille ville, cette place vaut le coup d’oeil.

 

CALLE OBISPO

Tarif : Gratuit
Temps :  45 mn
Mon avis : Incontournable

Rue « principale » de la vieille ville, vous y passerez forcément à un moment. Boutiques, marchés, galeries d’art… on y trouve de tout, mais sans que ce soit « trop ».

 

MÉMORIAL JOSÉ MARTI

Tarif : 5 cuc
Temps :  30 mn
Mon avis : pas primordial

Ce haut monument est un mémorial à José Marti. Haut de 129m vous aurez une vue imprenable sur la Havane.
Il abrite également un musée au personnage du même nom.

 

PALACIO DE LOS CAPITANES GENERALES (ou Museo de la Ciudad)

Tarif : 3 cuc
Mon avis : A faire

Le palais abrite le musée de la Havane. Intéressant à faire, vous verrez beaucoup d’objet, sculpture, tableau… Le bâtiment en lui même est magnifique.

 

CASTILLO DE LA REAL FUERZA

Tarif : 3 cuc
Mon avis : À faire

Joli fort qui intègre le musée de la navigation. Intéressant pour apprendre pas mal de choses sur la Havane.

 

CAPITOLE

Tarif :
Mon avis : Incontournable

Fermé pour rénovation à mon passage, il reste toutefois un incontournable de la ville.

 

PRADO

Tarif : gratuit
Mon avis : Incontournable

Le Pardo démarre du Capitole, jusqu’au Malecón. Magnifique allée qui est un terre plein aménagé, sert de lieu de rencontre, de jeu, de ballade… L’idéal est de le faire en fin d’après midi, pour terminer sur le Malecón au coucher du soleil.

 

MALECÓN

Tarif : gratuit
Mon avis : À voir le soir

Cette longue voie rapide longe la côte. C’est donc une agréable balade à faire au rythme des vagues et des petits groupes de musique.

 

# BUDGET Havane (2 jours / 2 nuits)

– Transport : 30 cuc
– Hôtel (Casa) :
 80 cuc
– Restaurant : 35 cuc
– Visite : 36 cuc
– Souvenir : 30 cuc
TOTAL : 211 cuc (180 €)

 

# MAP

Laisser un commentaire